Savoir agir et réagir contre l’AVC

AVC-agissez-bandeau730x480px

Pour prévenir les Accidents Vasculaires Cérébraux, la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine et ses partenaires proposent une journée d’information et d’échanges le 7 novembre à Soyaux. L’objectif est de sensibiliser le public pour une meilleure reconnaissance des signes de l’AVC.

7 novembre 2018
de 13h30 à 17h30

Les maladies cardio-neuro-vasculaires : première cause de mortalité en Nouvelle-Aquitaine

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) touchent près de 18 000 personnes, soit en moyenne 2 personnes toutes les heures. Plus d’un tiers d’entre elles gardera des séquelles invalidantes.

Pour lutter contre les AVC, rien de tel que la prévention. C’est pourquoi la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine s’associe une nouvelle fois au Centre Social Culturel et Sportif FLEP de Soyaux.

« En Nouvelle-Aquitaine, les AVC touchent 2 personnes par heure, principalement des femmes de moins de 65 ans »

Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine

Comment éviter les AVC ? Quels sont les signes d’alerte ? Comment réagir ?

L’objectif de la rencontre du 7 novembre est de proposer au grand public, un temps d’informations et d’échanges sur les facteurs de risques évitables, les signes de repérage et les comportements à adopter en cas de survenue d’AVC.

Tout l’après-midi, des stands d’information et des ateliers seront proposés aux visiteurs, qui pourront notamment faire un petit bilan de santé en réalisant un repérage de glycémie et/ou une mesure de sa tension artérielle ; échanger avec des intervenants du soin et de l’éducation pour la santé ; bénéficier d’une orientation vers un professionnel de santé si besoin et vers des ateliers thématiques (nutrition, stress, sommeil…).

A 15h30, le documentaire « Je n’aurais jamais dû attendre » sera diffusé en avant-première. À travers le témoignage de trois personnes victimes d’AVC, ce court-métrage sensibilise plus particulièrement à la reconnaissance des signes de l’AVC. Un débat avec la salle suivra la projection, animé par le service neurologie du Centre Hospitalier d’Angoulême.

Qu’est-ce qu’un AVC ?

Un accident vasculaire cérébral, également appelé « attaque », survient lorsque la circulation sanguine dans ou vers le cerveau est interrompue, soit par un vaisseau sanguin bouché (infarctus cérébral), soit par déchirure d’un vaisseau sanguin provoquant une hémorragie dans le cerveau (hématome cérébral).

En conséquence, les cellules du cerveau ne reçoivent plus l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin pour fonctionner normalement. Certaines sont endommagées, d’autres meurent.

Les principaux facteurs de prévention sont :

  • avoir une alimentation équilibrée et peu salée, pour éviter l’encrassement des artères et combattre l’hypertension,
  • pratiquer une activité physique régulière, ce qui fait baisser la tension,
  • arrêter de fumer, car le tabac favorise la formation de plaques de cholestérol,
  • en cas de diabète et de cholestérol, le respect d’un régime alimentaire adapté et du traitement prescrit par le médecin.

Une personne qui suit ces quelques règles de vie limite fortement le risque d’avoir un AVC.

7 novembre 2018
de 13h30 à 17h30

En Nouvelle-Aquitaine, le nombre de personnes atteintes de maladies chroniques augmente régulièrement (maladies cardiovasculaires, diabète, AVC, hypertension, cancers…). Aussi, la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine en a fait l’une de ses priorités en proposant des actions pour les dépister le plus précocement possible et limiter les conséquences de leur survenue.