Succès du webinaire dédié aux assistantes maternelles « Un environnement sain en période de Covid-19 »

500 professionnels de la petite enfance ont participé au webinaire animé par Anne Lafourcade, ingénieure conseil en santé environnementale et Julien Moratille, Responsable Activité Promotion Santé à la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine

En pleine crise sanitaire, avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine a organisé, le 11 juin dernier, un webinaire dédié aux professionnels de la petite enfance. Objectif : les aider à concilier les mesures sanitaires avec les enjeux de réduction des polluants dans les espaces d’accueil des jeunes enfants.

« J'ai adoré cette visio-conférence, pratique, rapide et efficace. A renouveler sur d'autres thèmes »

Un participant

Protéger le plus possible les 1000 premiers jours des tout petits
Particulièrement vulnérables, les femmes enceintes et les jeunes enfants sont confrontés à des sources de pollution souvent peu connues. En effet, beaucoup d’objets de la vie quotidienne comme les meubles, les jouets, les cosmétiques, les produits d’entretien…, contiennent des substances potentiellement dangereuses. Il est donc particulièrement important de savoir choisir des matériaux et des produits sains pour préserver leur santé.

Lutter contre le Coronavirus et les substances nocives
Les assistantes maternelles accueillent des jeunes enfants à leur domicile. En pleine pandémie, elles ont du faire face à de nombreuses exigences en matière de nettoyage et d’entretien pour éviter la propagation du virus. Pour répondre à leurs questions et les aider à concilier ces exigences sans risquer d’exposer les jeunes enfants à des substances nocives, la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine s’est mobilisée. Avec le soutien financier de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine et la participation d’Anne Lafourcade, elle a proposé, en visio-conférence, un temps d’information et d’échanges fort attendu : plus de 500 personnes se sont inscrites en moins d’une semaine.

Un webinaire participatif
Dans un premier temps, Anne Lafourcade, ingénieure en santé environnementale, s’est efforcée de transmettre le plus simplement possible les informations utiles : que sait-on aujourd’hui de la Covid-19, de ses modes de transmission et de sa résistance ? Quelles sont les mesures et solutions à privilégier pour nettoyer le logement, les mains ou les jouets des enfants…? Près de 500 participants ont écouté ses conseils avec attention. Puis, Julien Moratille, responsable en prévention à la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine, a posé à Anne Lafourcade les questions transmises par les participants avant le webinaire et toutes celles reçues en direct. Plus d’une centaine ! Un vrai exploit en coulisse pour gérer l’afflux de questions.

Planifié en tout début d’après-midi à l’heure de la sieste des petits bouts, ce premier webinaire d’une heure semble avoir répondu aux attentes du public. Preuve en est, plus de 70% des participants se sont dits tout à fait satisfaits. Dès la fin juin, des ateliers dématérialisés vont permettre d’aller plus loin en plus petits groupes.

Accéder ici au replay du Webinaire

 

La santé environnementale : un engagement fort de la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine

Forte de son expertise, la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine est soutenue par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre de la stratégie régionale en santé environnementale autour de la petite enfance et par le Conseil régional. Objectif : sensibiliser les professionnels de la petite enfance, les femmes enceintes, les nouveaux parents ainsi que les jeunes à l’importance de repérer, au quotidien, les produits néfastes pour leur santé, à s’en prémunir et trouver des alternatives saines pour les remplacer. A cette fin, la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine organise des cycles d’ateliers. Elle a également co-construit et propose une pièce de théâtre-débat « Les parents thèses ». Une dizaine de représentations sont déjà planifiées en Nouvelle-Aquitaine d’ici fin 2020.