Ma Maison Mon Environnement Santé

ma-maison-mon-environnement-sante-bandeau-pollution-interieure

Ma Maison, Mon Environnement Santé vise à protéger la santé de toute la famille de la pollution intérieure qui impacte notre santé. Des ateliers pratiques ou des rencontres grand public sensibilisent aux principaux polluants présents dans notre quotidien et donnent des conseils pour limiter leur exposition.

Une pollution intérieure invisible qui impacte notre santé

Nous passons environ 80 % de notre temps dans des espaces clos (habitat privé, locaux professionnels, transports, etc.). Nos choix de consommation, notre alimentation, l’air que nous respirons, les produits ménagers, de bricolage, les cosmétiques, les jouets, etc. nous exposent quotidiennement à des polluants chimiques présents dans l’environnement intérieur. Il s’agit de ces fameux perturbateurs endocriniens dont on parle tant ces derniers temps. Ces substances telles que le Bisphénol A, les pesticides, le Paraben ou encore les Phtalates, sont suspectées de favoriser de nombreuses pathologies en perturbant notre système hormonal (cancers, troubles de la fertilité, diabètes, maladies neurodégénératives). Certaines populations sont ainsi plus fragiles et plus exposées que d’autres ; c’est le cas principalement des femmes enceintes et des jeunes enfants (0-3 ans).

Des ateliers pour rendre nos maisons plus saines

Ma Maison, Mon Environnement Santé propose des ateliers thématiques aux futurs et aux jeunes parents ainsi qu’aux professionnels de la petite enfance. L’objectif est de s’informer sur l’impact de la pollution intérieure sur notre santé, d’identifier les principaux polluants rencontrés dans nos produits de consommation courants et de partager des alternatives accessibles et réalistes pour nous permettre de moins nous exposer aux perturbateurs endocriniens et autres substances chimiques nocives.

Plusieurs thématiques sont abordées :

  • La qualité de l’air intérieur (matériaux de bricolage et de décoration, mobilier et produits ménagers)
  • L’alimentation (équilibre alimentaire, modes de préparation, de cuisson et de conservation)
  • Les produits d’hygiène et cosmétiques (lecture d’étiquettes de produits d’hygiène et cosmétiques courants, fabrication de produits non toxiques)